Probec - entretien ménager
Boston Pizza

Padgett : succès retentissant du franchisé dans Lanaudière

Article paru le 1 septembre 2011

La franchise Services aux entreprises Padgett sont dans les affaires depuis plus de 40 ans. Dans ses 400 bureaux en Amérique du Nord, l’entreprise offre un éventail complet de services en matière de fiscalité et de comptabilité, incluant la tenue de livres et le service de paie, dans le but de répondre aux besoins spécifiques des propriétaires de petites entreprises, (PME).



Le concept en franchise se démarque par son approche près des gens : aller rencontrer les propriétaires d’entreprise sur leur lieu de travail afin de leur offrir un service personnalisé et un support sur place fait partie du quotidien des franchisés Padgett.



Pour monsieur Stéphane Marsan, franchisé Padgett dans Lanaudière, cela représente un avantage considérable : «Mon territoire est grand et beaucoup de petites entreprises sont éloignées des grands centres, explique-t-il. Si je ne me déplaçais pas, elles perdraient beaucoup de temps pour aller rencontrer un comptable en ville – et on sait que le temps, c’est de l’argent, surtout pour les petites entreprises!»



Il faut dire que l’approche est gagnante : après seulement quelques mois, monsieur Marsan affiche déjà un taux de croissance exceptionnel, près de deux fois supérieur à la moyenne nationale.



• DE VP FINANCE À FRANCHISÉ



Franchisé depuis 2010, Stéphane Marsan travaille dans le domaine de la finance depuis plus de quinze années. Après des études à l’Université de Sherbrooke qui lui ont procuré un Baccalauréat en administration des affaires (B.A.A.) et une certification de l’Ordre des comptables en management accrédités du Québec (CMA), il a occupé différents postes, gravant les échelons, débutant à titre de comptable-analyste jusqu’au titre de vice-président Finance et ce pour de grandes et moyennes entreprises québécoises, françaises et américaines.



La dernière crise économique et financière a entraîné des remous importants dans le secteur d’activité de son dernier employeur, occasionnant la perte de milliers d’emplois et la coupure de son poste de vice-président Finance, et il a rapidement dû penser à se réorienter. «J’ai réfléchi à toutes les options qui s’offraient à moi, explique-t-il, et j’ai décidé de me lancer en affaire. J’ai fait mes premières démarches auprès de la franchise Padgett en 2009».



Quand on lui demande pourquoi avoir choisi de se lancer dans l’aventure, il répond avec enthousiasme : «Dans mes autres emplois, j’avais eu l’occasion de travailler avec des PME et j’appréciais l’aspect entrepreneurial – les défis et les responsabilités, oui, mais aussi la liberté de faire avancer ses idées et de travailler pour réaliser ses objectifs».





• AIDE AU DÉMARRAGE



Les franchisés Padgett bénéficient d’un support et d’une formation complète, incluant les techniques de marketing et de travail permettant de traiter les dossiers avec une très grande efficacité, avec rigueur et en conformité avec les règles comptables et le code d’éthique en vigueur au Canada dans la pratique de la profession.



«La franchise Padgett a su adapter sa formule au Québec, ajoute monsieur Marsan. Dès le départ, j’avais confiance puisque je me basais sur un plan de marketing qui a fait ses preuves partout en Amérique du Nord et, en plus, je savais que je pouvais compter sur le soutien du franchiseur à tout moment».



Dès ses débuts comme franchisé, monsieur Marsan s’est joint à une vingtaine d’autres franchisés du Québec et du Canada pour mettre en place un publipostage efficace et à moindre coût, une méthode qui lui a permis de développer des relations d’affaires intéressantes et a contribué à la croissance très rapide de son entreprise. «Il y a aussi une question de circonstance, précise-t-il. Il y avait un besoin pour la franchise Padgett dans ma région, je suis arrivé au bon endroit au bon moment».



• SE FAIRE CONNAÎTRE



La franchise Padgett compte actuellement une trentaine de franchises au Québec, dont un important bureau à Montréal. «Notre méthode de travail est efficace, personnalisée et parfaitement adaptée aux besoins des PME, mais nous souffrons un peu d’anonymat», admet monsieur Marsan.



Pour pallier la situation, il a ouvert son bureau sur la rue Principale à Saint-Jean-de-Matha, un espace bien en vue et, surtout, facilement reconnaissable par les passants. «Maintenant, quand j’appelle des clients potentiels et que je leur dis le nom de la franchise Padgett, ils savent de quoi je parle!», ajoute-t-il.



De la même manière, il a profité d’une opportunité impromptue pour mettre sur pied un partenariat avec une compagnie spécialisée en développement d’affaires avec laquelle il travaille pour son télémarketing. «Une entreprise, ça ne marche pas tout seul : il faut être à l’affût de ce qui se passe et à l’écoute des besoins pour pouvoir bien y répondre», ajoute celui qui possède un sens des affaires bien développé.





• ET LA SUITE?



Fort de son succès, Stéphane Marsan est confiant pour la suite : «En août, je devrais atteindre le cap des 50 clients, ce qui est vraiment bien. Quand je pense que j’ai un bassin de 4600 clients potentiels dans mon secteur alloué par mon franchiseur, je ne peux qu’être optimiste!» À moyen terme, il prévoit même ouvrir un second bureau sur son territoire.



«Aujourd’hui, j’ai du plaisir à travailler. Je travaille à bâtir des relations à long terme avec mes clients et je peux les aider à traverser des périodes plus difficiles; c’est extrêmement gratifiant!» Au final, ce sont certainement ce goût du travail bien fait et cet enthousiasme contagieux qui ont contribué au succès de son entreprise en franchise.

-30-

*L'auteur de cet article était à l'époque rédactrice-pigiste pour Québec Franchise.